Stage VOIX et MOUVEMENT SENSORIEL les 6 et 7 Janvier 2018



Demande d'informations supplémentaires:
Emilie Labourdette 06.89.29.51.56
Bulletin d'inscription ici à renvoyer par courrier
à STUDIO VOCALYS
12 RUE GUTENBERG
64000 PAU
 

Mise à jour




Bonjour à tous,

Le message se fait clair dans mon cœur depuis plusieurs mois: nous avons passé un nouveau cap dans la manière d'aborder la « thérapie » sur notre planète et cela est en lien notamment avec les portails énergétiques très puissants (solstices, lunes, etc..) qui ont lieu depuis plusieurs années avec beaucoup d'intensité et dont plus personne ne peut ignorer leurs impacts sur nos corps et nos consciences et...sur notre monde.

Il m'a fallut du temps pour conscientiser et mettre mon ressenti intérieur en perspective et en mots pour assumer mon nouveau positionnement qui va vers plus de lâcher prise et de laisser être.
En effet, ma manière de travailler est en train de complètement se transformer et de s'ouvrir naturellement à une nouvelle dimension que je décrirais comme sensible, silencieuse et vibratoire. Simplifiée et authentique, émanant du cœur vibral.

Je ne suis plus en mesure d'expliquer mentalement ce que je ressens et de fournir des interprétations comme je pouvais le faire auparavant. Je sens surtout que cette manière de faire n'est plus juste pour moi ni pour les personnes que je reçois. Aussi, il est évident que nous reconnectons progressivement à nos origines stellaires et allons vers la reconnaissance de notre nature sacrée et multidimensionnelle qui se vit intimement et se ressens plus qu'elle ne s'explique.

Cette re-connaissance se fait dans nos corps et dans nos cellules chaque jour et chaque seconde, jusque dans la mutation de notre ADN. Aussi, accompagner quelqu'un dans ce processus qui dépasse l'entendement et la logique pure, nécessite de mon point de vue un accompagnement humble et emprunt de beaucoup de respect dans cette profondeur qui a un rythme et une manière de se manifester propre à chacun.
J'ai moi-même vécu tout cela dans mon corps et dans mon cœur, ce qui me permet aujourd'hui de parler en ces termes. Mon chemin a été de le vivre plutôt dans la solitude et l'introspection, sans savoir vraiment ce qui se passait en moi. Mais jamais je ne me suis sentie isolée pour autant.

J'ai bien conscience que tout cela est un sujet délicat et pour ceux que cela intéresse, je peux partager mes expériences multidimensionnelles et de bi-location en toute simplicité sur demande. Je comprendrais aussi que certains ne sont pas en mesure d'aller plus avant sur ces sujets spécifiques. Mais le présent article n'est pas le sujet.
L'ancien monde : chercher à comprendre et à expliquer ce qui nous traverse.

Vouloir tout expliquer relève encore de l'ancien monde duel et nous plonge dans le registre mental et intellectuel. Bien sûr, vouloir comprendre ce qui se joue en nous et pourquoi telle ou telle peur ou telle ou telle croyance semble agir en nous est légitime. Nous sommes parfois en proie à des émotions fortes, des colères inexpliquées et fulgurantes, des tristesses sombres et abyssales, des ressentis désagréables et troublants. Des cycles qui se répètent. L'enfermement est bien là.

Pourquoi suis-je ainsi ? Qu'est-ce qui m'anime à cet instant ? Comment m'en sortir?

Au-delà de la compréhension directe de ce qui se manifeste en nous, il est évident que nous vivons à cet instant dans la loi d'action/réaction qui est en soi un enfermement et qui génère chez certains une grande souffrance car elle les plonge dans une impasse ou une obscurité qui semble sans fin. Certaines personnes me disent même avec fatalité et dans un grand désespoir: « je ne m'en sortirai jamais », « quoi que je fasse comme thérapie, c'est toujours pareil, rien n'a fondamentalement changé! ».

Aussi la question m'est venue, comment se libérer totalement tout en se maintenant dans cette réalité d'enfermement ? En somme, impossible d'être libre dans un mode de fonctionnement enfermant. Le désir de vouloir comprendre le pourquoi des choses ne peut faire de nous des êtres libres. Une autre porte doit alors être ouverte..

De plus, tant et tant de complexités entrent en jeu pour tenter d'expliquer et de décoder ce qui peut jouer sur nos états d'âmes et nos corps :

Il y a ce qui est véritablement « en nous », ce que l'on « capte » des autres, des lieux où l'ont se rend, ce qui est de l'ordre des projections sur autrui, des croyances actives conscientes et inconscientes ; mais aussi l'influence des entités, des mémoires, ou encore des réminiscences de vie antérieures ou parallèles, l'action insidieuse des fonctionnements mentaux inconscients (attachement, jugement, ressentiment, attentes, rôles)...Bref, comment s'y retrouver dans tout ça ?
Jusqu'ici beaucoup d'outils nous on permis d'aller trouver nos réponses et nos processus de libération: décodage biologique, mémoire cellulaire, symbolisme du corps humain, système énergétique des chakras, etc etc. Et de nombreux livres/sites/articles peuvent nous aiguiller en ce sens aujourd'hui. Et tout cela a vraiment été très utile. Nous étions dans le domaine de la connaissance pure, des enseignements, des protocoles, des techniques. Notre chemin d'éveil devait en passer par là. En effet, ces structures et ces points d'appuis sont une nécessité pour pouvoir avancer dans un registre plus sensible, avec discernement et clarté.

Mais malgré ce travail personnel souvent acharné, qui peut vraiment savoir de quoi il s'agit à part nous-même ? Aussi s'ouvrait enfin pour moi la porte de sortie de l'enfermement : Le retour à Soi par le cœur.

Nous avec nous. Dans l'intime de Soi, dans le développement d'une écoute intérieure active par le mouvement de vie en nous, par la respiration consciente et le silence intérieur. Tout cela ne pouvant que se passer que dans corps, et l'espace sacré du cœur. En effet, une action physique concrète me semble parfois nécessaire pour reprendre conscience de certains espaces en nous. Le travail du toucher autour des fascias est un outil puissant pour cela.

Oui, vouloir comprendre ce qui nous traverse est normal et sain et c'est la première étape de reconnexion à soi. Ce travail de conscientisation, de compréhension nous permet de passer d'une conscience ordinaire à une conscience supérieure.

Cependant, à long terme cette dynamique émanant d'un désir de se libérer devient à mesure que l'on avance un nouvel enfermement. Trop vouloir comprendre nous enferme et donne à manger à notre mental qui fait tourner le film de notre vie en boucle. « si mes parents n'avait pas fait ça, ou dit ça je ne serai pas comme ça, si j'avais eu plus d'affection, si si si blablablablabla ». Bref, notre statut de victime est encore actif. Et Là où l'on cogite on ne ressent pas.

En effet, sur le chemin de retour à Soi, après avoir tenté de décortiquer mon histoire familiale, les nœuds avec mes parents, après avoir fouillé dans les annales Akashiques, les mémoires karmiques, constellations familiales, les casseroles des grands-parents, les possibles tares génétiques, puis l'origine du monde et de l'humanité, les possibles manipulations génétiques, les implants et manipulations de masse, croyances limitantes en tout genre, j'ai réalisé qu'à travers cette quête de « comprendre », je vivais encore l'enfermement. Des centaines de consultations chez des thérapeutes, des années d'investissement sur moi-même ! Oui, c'est vrai je me sentais vraiment plus légère ! J'avais quand même fait pas mal de place, tout était beaucoup plus clair en moi et je me rapprochais de plus en plus de mon essence profonde mais tout n'était pas encore clair et libéré en moi.
De plus, je sentais la nécessité de travailler vraiment la dimension corporelle et les techniques dans le domaine de la mémoire cellulaire étaient pour moi les plus efficace. Je sentais clairement une reconfiguration interne et une modification de ma vibration interne.


Puis, Un jour, je me suis dit « jamais je ne saurai vraiment l'origine de tout cela, au final je me fous de savoir si ce sont mes parents, mes vies antérieures, si c'est le refus d'incarnation ou le sentiment d'abandon, l'important c'est de me rendre libre, même si les mécanismes m'échappent».


J'affirmais ainsi clairement mon CHOIX de sortir du « comprendre » pour entrer pleinement dans « le sentir ». Et sortir également du 'je me focalise sur mes blocages et mes freins encore présents» pour aller vers « je nourris mon ouverture, ma conscience du cœur , ma lumière intérieure».

« Travailler sur Soi » comme on le dit communément permet d'être plus léger, de se libérer de ce qui nous pèse et c'est parfois nécessaire de chercher des éléments de réponses dans les méandres de notre histoire. Mais aujourd'hui ce n'est pas suffisant et nourrir son espace sacré est devenu indispensable pour quiconque veut avancer de manière significative. C'est ainsi qu'une étape de « double travail » fut mise en évidence.


- Dissoudre les derniers freins qui se présentent à travers les expériences de vie, la relation à l'autre, etc. avec détachement et de manière cellulaire (non-mental)

- Habiter son espace sacré (corps- cœur- esprit) chaque seconde un peu plus par le "sentir"


La porte de sortie de l'enfermement est le cœur.


Cette légèreté nouvellement acquise dans ces deux pratiques combinées entraîne la hausse de notre taux vibratoire, l'ouverture de conscience, et donc nous amène inévitablement vers la sortie de l'approche purement mentale pour entrer dans le domaine du sensible. C'est ce que j'appelle la voie du cœur, passer de la dualité à l'unité. (Récit de ce cheminement décrit dans mon livre Écoute, ton cœur te parle, éditions Vérone, fév 2017.)
Accepter ce qui se joue en moi sans chercher à comprendre ?

Juste ressentir et me laisser traverser ?
Entrer dans ma vie intérieure non pas avec ma tête mais avec mon ressenti, mon souffle, mon inspir et mon expir, devenir l’œil observant la vie en moi. C'est tout !

Pas facile pour un mental-ego encore bien en place.
Pas facile quand les points d'appuis dans le corps ne sont pas encore bien en place.

Voilà où intervient mon cheminement dans la nécessité fondamentale de développer une conscience corporelle fine et précise pour accompagner la voie du cœur. Voilà pourquoi ma pratique repose essentiellement sur le travail de la Libération du cœur-péricarde, ce tissu (fascia) à qui nous pouvons dire merci ! En effet, c'est lui qui protège le cœur de tous les stress et agressions que ce soit dans la joie explosive ou la peur terrifiante qui peut nous envahir en un instant. La fluidité et la détente des tissus en nous devrait être notre objectif numéro 1. C'est en effet la restriction tissulaire qui nous coupe de notre intériorité et qui met à mal notre équilibre physique et psychologique.

Chaque séance de libération holographique du Cœur-Péricarde est une expérience corporelle concrète où la vie est mise en mouvement dans les espaces entrés en restriction suite aux chocs émotionnels et expériences douloureuses.

Les fascias dans le corps sont une entité unifiée. Ils permettent une communication totale et pleine dans le corps.

Aussi, cette unité doit rester unifiée si nous voulons vivre pleinement qui nous sommes et cheminer vers notre plein rayonnement. Aussi à travers les séances de péricarde, nous donnons la possibilité au corps de se libérer des entraves faisant obstacle à la circulation de la vie en nous, et donc laissons l'opportunité à ce feu de vie sacré qui nous meut de nous conduire naturellement au meilleur dans tous les domaines de notre vie.


Aussi, je souhaite donner toute la place à ce retour au Cœur, dans le ressenti intérieur et donc corporel à travers mon accompagnement. Je me rapproche également du travail fait autour du chant et notamment de la Psychophonie, qui à travers les points du chanteur nous aident à conscientiser les points d'appuis dans le corps pour l'âme et ainsi favoriser l’émergence d'une perception intérieure fine et ajustée qui mènera ainsi chacun à la liberté de l'être, à l'êtreté.


Pour m'investir encore plus dans cette écoute interne des tissus et pouvoir contribuer à mettre sur le chemin de plus en plus de personnes désireuses de se libérer, je démarre une formation en gymnastique sensorielle (travail de Danis Bois, SPP, fasciathérapie) dès Octobre 2017 afin de mettre en place dès 2018 (ou fin 2017) des ateliers collectifs, pratiques collectives autour du mouvement sensoriel.
2 stages co-animé avec Fanny Moullet pour chanteurs pratiquant la Psychophonie et toutes personnes désireuses de démarrer un travail corps et voix sera également prévu en 2018, les dates seront communiquées en septembre.
Belle route à tous.

Emilie Labourdette ©
 
Vous pouvez diffuser ce texte librement à condition qu'il ne soit pas coupé et que la source soit citée.
Merci.

Consultations sur Biarritz

CONSULTATIONS SUR BIARRITZ
LES samedi 17 ET Dimanche 18 JUIN PROCHAINS
SUR RDV

Il reste quelques créneaux...
Contact: 0689295156

NOUVEAU livre Ecoute, ton coeur te parle, Emilie Labourdette





Apprendre à entendre la voix de son cœur est un chemin de conscience dans lequel nous quittons nécessairement le champ mental afin d’entrer dans le ressenti corporel, l’écoute intérieure active.

Pour que chacun puisse faire ce chemin, voici des outils, des astuces, des récits d’expériences de vie et des thématiques mis en perspective pour entrer dans la manifestation joyeuse de l’âme.

Passer de l’inconscience à la conscience, et de la conscience à l’êtreté : voilà le voyage qui nous est demandé sur Terre pour offrir au monde ce que nous avons de meilleur en nous, notre diamant intérieur, unique et magnifique.

Vous êtes une lumière. Reconnaissez-vous et brillez !



Pour un exemplaire dédicacé, vous pouvez passer commande ici. 
C'est moi qui vous enverrez votre exemplaire.
Bien à vous,