Vous avez la clé


Photographie © Emilie Labourdette

Vous avez la CLE.
La clé qui ouvre la porte,
toutes les portes.
Les portes menant à l'être subtil,
divin que vous êtes.
Ces portes s'ouvrent progressivement.
Les unes après les autres
Avec un temps d'intégration entre chaque porte
Car la lumière que nous trouvons derrière chacune des portes
Est si grande, si pure, si magnifique, 
Qu'il nous faut le temps de l'accueillir, 
De l'intégrer,
de l'accepter,
de réaliser.

Les portes fermées sont autant de remparts
A la pleine expression de cette lumière que vous êtes.
Les portes sont vos souvenirs douloureux, 
Vos traumatismes d'enfants, 
Vos ruptures et vos pertes, 
Parfois les portes nous sécurisent, 
Nous voulons les gardées fermées
Et c'est bien ainsi.
Mais pour celui qui veut être libre, 
Libre d'être lui même, 
Toutes les portes doivent s'ouvrir grand, 
Et ne jamais se refermer, 
Rester ouvertes éternellement, 
Afin que la lumière puisse rayonner.

Voilà ce que vous pouvez attendre d'une séance
Trouvez la clé qui vous manque, 
Ouvrir la porte, 
Et Briller.
  

©Emilie Labourdette
Vous pouvez partager ce texte sans qu'il ne soit coupé et en citant la source
MERCI



L'heure du Choix

A toi qui prendra le temps de lire. Merci d'être qui tu es.

Ce jour arrive, un jour proche de nous,
Si proche maintenant que vous ne pouvez imaginer.
(Nous sommes au seuil du passage )
Ce jour viendra où ce monde dans lequel nous évoluons,
Dans lequel nous sommes nés,
Ce monde qui fait notre histoire commune,
Ce monde où nous avons grandi et tenté d'apprendre à vivre et à être heureux,
(Souvent il faut l'admettre en vain...ou à demi.)
Ce monde là disparaîtra enfin.
Ce processus est engagé depuis déjà très longtemps, et ne cesse de se montrer « au grand jour »,
par des conflits armés, le mouvement des peuples, les manifestations de Gaïa.
Nos excès de toute part et de toutes sortes qui arrivent aux limites.

La réalité est devenue mouvante et imprévisible à tout point de vue.
Nous ne savons plus rien sur notre avenir car si les choses restent ainsi : c'est le néant.
Au fond, nous savons que c'est inévitable, et nous sentons l'échéance approcher inéluctablement.
C'est cela qui peut accentuer un mal être en vous actuellement.
Et ce mal être peut être exprimé
et doit l'être en réalité.

Nous le savons au fond de nous même, TOUS.
Nous savons que la Terre a été détruite, souillée, brisée,
Comme si personne n'avait jamais réalisé qu'elle était vivante,
Et qu'il fallait la respecter comme nous respectons autrui.
Mais voilà, autrui aussi, parfois, souvent,
nous avons cessé de le respecter.
De l'Enfant au vieillard.
De l'Homme à la Femme.
A commencer par nous-même.

Il n'y a pas une seule chose que nous n'avons pas dévasté.
Tant dans nos mots que dans nos actes.

Aujourd'hui, certains réalisent l'ampleur des dégâts.
Réalisent qu'on ne peut plus faire marche arrière.
Ni sur le plan écologique, ni sur le plan économique ou politique,
éducationnel ou religieux.
Car tout repose sur les mêmes bases: la concurrence, la compétitivité, la comparaison, le pouvoir et l'assise du pouvoir, bref, la DUALITE initiée par notre ego.
Ses bases s’effondrent. Les bases d'un système sur lequel notre vie entière repose
et qui arrive à bout de force,
qui agonise. Un système reposant sur la productivité et le flux monétaire et qui brise notre humanité.

Bien sûr des alternatives ont vu le jour, et cela va dans le sens,
D'un désir profond de changement. D'un réveil.
Ces alternatives ne suffiront pas à inverser la course effrénée dans laquelle nous sommes engagés.
Ces alternatives sont là pour éveiller les consciences d'un maximum de personnes,
Tout ce qui est « différent » est là pour ouvrir les cœurs à « autre chose »,
pour ouvrir les Coeurs tout court !
Les thérapeutes et les thérapies, les philosophes, les originaux, les décalés du système,
Chacun d'entre nous qui s'est senti un jour ne pas être de ce monde, être incompris ou même incompétent. Différent.
Vous êtes présents pour aider la Terre à accoucher d'un nouveau monde.
Cela n'est plus de l'ordre du rêve, mais c'est bien cela qu'on nous demande de réaliser.
Et nous allons le réaliser.

Quelque soit votre chemin, vos inquiétudes, vos postures actuelles dans vos vies,
Tout cela est dérisoire comparé à ce qui nous attends.
Et c'est non pour faire peur ou inquiéter que je dis cela.
Mais parce que maintenant, le choix doit être fait en vous-même,
Dans votre conscience individuelle et dans votre cœur,
Dans l'unité.
Celle qui considère la vie comme une harmonie commune,
où mon bonheur passe par celui de mon ami, de celui qui est proche de moi,
et à qui je peux tendre une main.
Ce choix, c'est soit de continuer ainsi dans cette descente aux enfers, impassible et inconscient,
Soit de s'ouvrir à une autre réalité, un autre regard, une autre perception des choses,
Ce choix doit être fait MAINTENANT.
Et après l'avoir fait, l'ensemble de vos actions, de vos mots, doivent aller dans le sens de ce choix.
Ce choix c'est celui du courage.
Le courage d'être Soi, de porter son cœur partout, en tout,
D'exprimer, d'aimer, d'authentifier,
De Rayonner.
Quand vous aurez fait ce choix, vous sentirez l'élan, vous entendrez l'appel,
Vous saurez quoi faire et où aller,
Vous saurez évoluer chaque jour dans la justesse et la justice
Dans la puissance de votre nature lumineuse.

Que l'élan vous soit donné.
Paix et Gratitude.

Merci de conserver l'intégralité du texte si vous le partagez.
© Emilie Labourdette