URGENCE: Utiliser nos ressources intérieures

« Actuellement, on nous demande d’opérer un travail intérieur subtil et puissant : redécouvrir et utiliser nos propres ressources intérieures. Ce travail est d’une portée dont vous n’imaginez même pas l’ampleur. La finalité est que vous parveniez à unifier vos consciences corps – âme – Esprit Saint. Cela crée un effet littéralement magique puisque cela vous replace dans votre plein potentiel de création et votre capacité d’auto-guérison et de régénération. Dans cette unité vous n’avez plus besoin d’aucun facteur extérieur pour être vous-même et vous sentir merveilleusement bien. C'est le but de cette transition.
Ce travail passe par l’intégration de l’ensemble de vos peurs, souffrances, émotions perturbatrices, histoire de vie et l’acceptation de votre héritage spirituel multidimensionnel. Par ce travail qui se fait essentiellement par le corps, vous créez peu à peu l’unité en vous-même vous permettant d’agir sur votre fréquence vibratoire et donc d’agir sur votre expérience directe. Ainsi vous avancez vers l’expression de l’amour inconditionnel, en étant en capacité d’embrasser totalement la réalité de l’autre sans en être perturbé. Vous pouvez vous élever alors au-delà de la souffrance, de l’égo, des projections. Accueillir la souffrance de l’autre n’est possible que lorsque l’on a accueilli sa propre souffrance.
Tout nous poussera en cette période à réaliser ce travail, aussi de nombreuses expériences difficiles ou désagréables nous sont proposées. Nous n'avons plus le choix. Nous sommes dans un timing cosmique qui ne laisse plus de place aux illusions, aux mensonges, au déni. Tout nous pousse à aller affronter cette part d'ombre qui nous hante tous et que nous avons d'ailleurs en commun. Nos corps sont amenés à exprimer les choses de manière souvent violentes ou douloureuses ; accident de voiture, maladies, virus, chutes, fortes douleurs. 
Plongez en vous, vivez cette odyssée.»
De tout cœur avec vous,
Emilie Labourdette 

Vous pouvez utilisez ce texte en citant la source et sans qu'il ne soit coupé merci.


Comment reconnaître ceux qui sont bons pour nous.



Ce texte me parle tout particulièrement, en tant que thérapeute, rien n'est plus beau de voir après une séance une personne reconnectée à elle-même, et de la laisser vivre dans ce nouvel espace, de se retirer avec humilité. Rien de plus inspirant de voir cette lumière qui émerge de l'autre et qui remplit de gratitude.
"Comment reconnaître ceux qui sont bons pour nous.
1- on ressent l'appel. L élan vers. Une technique ou une personne
2 - comment nous sentons nous au contact de la personne et après un soin ou un service
3- on s'observe dans le temps. Au final on doit se sentir grandi plus beau plus fort plus autonome etc
4-les thérapeutes mal intentionnés sont ceux qui nous rendent dépendants d'eux, comme par exemple certains de nos médecins traditionnels, ou si on tombe sur un sauveur spirituel.
Il n y a pas de sauveur il n y a que des guides."
source Shenandoah Valley/J Hugues Morissette

Emilie Labourdette
Thérapeute énergéticienne

Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Maturité.
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… le Respect.
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… l’Amour propre.
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime
quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s’appelle… la Plénitude.
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.

Kim & Alison Mcmillen


Amis lecteurs, si la lecture de mon livre Réconciliation vous a apporté quelque chose de positif, une compréhension, prise de conscience, avancée intérieure, partagez l'information autour de vous afin que d'autres puissent en avoir connaissance et en bénéficier.
Je serais heureuse de lire vos commentaires après lecture ou expérience en séance, vous pouvez les poster sur amazon (pour le livre) ou sur le livre d'or du blog ( http://energies-libres.blogspot.fr/p/livre-dor.html)
Je propose des exemplaires dédicacés en passant commande via mon bloghttp://energies-libres.blogspot.fr/…/actualite-mai-2014-pub….
J'espère poursuivre mon expérience d'auteure en 2016 avec mon prochain livre, toujours sur le même thème mais avec une approche plus personnelle pour aller encore plus loin.
Je vous reçois toujours en séance individuelle sur rdv à mon cabinet dans le 33 pour le moment.

Nous allons vers l'expression de l'authenticité


Nous allons vers l'expression de l'authenticité
Le mouvement de notre vie a changé et nous sommes tous concernés. Quoi que nous vivions, chacun dans notre réalité, dans notre monde personnel, dans nos difficultés quotidiennes, ce mouvement a changé de fréquence, dans la manière de s'exprimer, de se matérialiser et donc plus rien ne peut être comme avant ; Il en a toujours été ainsi, le mouvement est une caractéristique de la vie (force en action - énergie) mais nous n’en n’avions pas conscience; Grâce à la montée fréquentielle de ces dernières années et des dernières semaines particulièrement, nous le voyons partout autour de nous, car tout s’élève, la vibration de la Terre et de nous tous ici bas. A présent, nous sommes tous sur le chemin de l’éveil ou plutôt du réveil. C’est avéré et plus vous lutterez à ce réveil même inconsciemment et plus la vie voudra vous y amener par tous les moyens.
Où est passé l’hiver ? Est-il terminé ? Il n’a jamais vraiment commencé ! Et dehors, ce sont les 4 saisons que nous vivons ensemble. Les jonquilles ont fleuris, les oiseaux chantent et sortent de leurs nids, les tourterelles dansent dans les arbres, parfois il fait doux mais il pleut beaucoup, les nuits sont froides et la journée le soleil brille entre deux averses de grésil. Tout est en tout. C’est l’unité qui s’exprime ! Oui, c’est l’heure de l’unité, aussi, tout ce qui n’est pas unifié dans notre vie apparaît par le biais événements imprévisibles et une succession de déconvenues. Nous sommes tous concernés. Aidés par les poussées fréquentielles qui impactent concrètement notre vie sur la manière dont les opportunités apparaissent ou les projets font naufrages. Toutes ces situations sont des indicateurs ! Les désirs et la motivation issus de nos peurs, de nos manques crées des expériences de vie désagréables mais justifiées.
Tout va nous pousser de plus en plus à voir les événements pour ce qu’ils sont : une opportunité d’apprendre sur nous même et faire un pas de plus vers la paix et l’amour intérieur. La réconciliation. Les expériences ne sont plus le moyen de jouer de notre égo et de nous perdre dans l’illusion de la matière et de la 3ème dimension mais elles sont bel et bien là pour nous pousser de plus en plus vers l’accueil de nos ombres, de nos peurs pour vivre la transcendance de notre humanité totale et fondamentale et de nous ouvrir enfin à notre dimension spirituelle. Bref de nous pousser à être authentiques.
Accident, perte de travail, problème financiers, maladies, deuils, difficultés relationnelles, de couples, avec vos enfants, déceptions en tout genre c’est vrai que ce sont des événements déstabilisants où nous vivons une souffrance intense. Malheureusement, c’est le seul moyen pour nous de contacter cette part de nous même qui a besoin d’être prise en charge et révélée au grand jour, mise en lumière 
Utilisez vos ‘échecs ‘, puisez l’enseignement présent dans ce que vous vivez pour gagner en clarté.
Tout ce que nous faisons à partir de maintenant doit vibrer l’unité du cœur et de l’esprit, de l’intention et du sentiment. A nous de trouver comment renouer avec cette capacité perdue et de goûter au bonheur d’une vie consciente aux intentions élevées.
De tout cœur,
Emilie Labourdette
Thérapeute énergéticienne

"Histoire d'argent" pour tout ceux qui ont une relation compliquée à l'argent


Argent : du latin argentum, du grec argos : brillant, blanc.
« Je suis éloigné de toi car tu me rejettes. Lorsque j'arrive dans ta vie tu me mets dehors aussitôt. Ou alors, tu m'enfermes. Notre relation est transparente, inexistante et cela me peine beaucoup. Oui, tu ne me vois pas tel que je suis, tu me juges, me condamnes, me diabolise pourtant je ne veux que ton bien, t'aider à te réaliser. J'ai besoin que tu m'accueilles, que tu m'ouvres ton cœur et tes bras, ainsi je pourrai grandir et prendre plus de place dans ta vie. J'ai besoin que tu prennes conscience que moi aussi j'ai besoin d'attention, d'amour, de considération. J'ai besoin que tu me « gères » avec cet amour, cette conscience autant que les autres domaines de ta vie. J'ai besoin de vibrer à l'unisson avec tes projets pour pouvoir les servir au mieux. Lorsque tu es à “découvert” à la banque, je suis séparé de toi, je suis là sans y être, je ne peux revenir vers toi, c'est comme si nous étions sur 2 plans séparés, qui ne peuvent se voir, ni interagir. Nous ne vibrons pas sur la même fréquence. Alors tu t'énerves, te culpabilises, rejette la faute à l'extérieur de toi, sur les banques ou le système. Tu te rends malade car tu as peur et quand la peur t’envahis tu ne vois plus rien. Pourtant tu es à l'origine de cette séparation. Nous ne sommes pas séparés pourtant. Voilà ton illusion qui continue à t'aveugler. Quelque que soit le chemin par lequel je t'arrive, ton travail est simplement de m'accueillir avec gratitude. Ouvres moi ton cœur. Ensemble nous pourrons réaliser avec sagesse tes projets les plus ambitieux.Il n'y a aucune condition à ce que je sois présent dans ta vie. Je suis ton droit de naissance. Je suis Amour lorsque l'on m'utilise avec des intentions pures. Je suis sur cette terre une énergie nécessaire, utile à ta créativité, à ton incarnation. Me rejeter ne peux que te limiter. Bien que parfois mon absence fait sens et a son utilité pour ton évolution. Tout sur cette terre est issue de la Divine source d'amour, sache voir la lumière en tout, en moi et tu pourras rayonner, t'expanser. N'ai plus peur de manquer, je suis partout comme l'air qu'on respire. Je suis ce que je suis, comme le vent, comme la vie, du mouvement, de l'énergie disponible. Ton jugement à mon égard a déformé ton regard, a biaisé notre relation. Mais je vois que tu as fais le chemin. La réconciliation est là, ta conscience s'éclaire. Enfin nous pourrons nous unir pour créer des beautés. Répandre la lumière du très haut ici bas ».


Vous pouvez partager ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé et que vous citiez la source, merci © Emilie Labourdette