Pensées inspirées du Jour



« Ton but n’est pas de t’épanouir et de trouver ta place dans ce monde qui est en train de mourir, ce monde est dépassé pour toi, depuis toujours il en est ainsi. Tes expériences te sont utiles mais tu perds beaucoup d’énergie et te créer beaucoup trop de souffrance. Tu es né pour réaliser quelque chose de neuf, c’est pour cela que quoique tu fasses tu sens toujours comme une insatisfaction. Tu n’as pas encore été assez loin en toi-même. Tu n’as pas suffisamment lâché tes peurs pour voir l’autre voie. Car le nouveau monde existe déjà, simplement ta fréquence n’est pas encore assez élevée pour y accéder. Tu as des prémices, parfois, tu sens quelque chose de subtil et de puissant te pénétrer mais c’est fugace. Tu retombes aussitôt dans le vieux monde, déprimé et triste comme un enfant qui apprends à marcher et n’arrive pas à trouver son équilibre. Ne te décourages pas, tu a besoin de tester cette force en toi, tu as besoin de cela pour aller puiser profond, toujours plus profond ta force de création, de réalisation. Car ta vision doit être révolutionnée, unifiée.  Ce n’est pas progressif comme tu pourrais le penser mais à force de travailler sur toi-même, un moment viendra où tu verras. C’est-à-dire que tu ne verras plus RIEN de l’ancien monde mais tout sera Neuf et à la fois Connu de toi. Pour Voir tu dois encore et encore travailler sur tes peurs, notamment celles liées à la matérialité, à la peur de perdre, de manquer, tu dois revisiter l’image que tu te fais de l’abondance et réaliser à quel point ton ego peut encore te leurrer avec des quêtes en apparence positives et bien intentionnées. Tu dois abandonner tout désir et toute attente de ce vieux monde à l’agonie. N’espère plus rien, ton action te situe sur un autre plan. C’est le but de ta présence ici, tu dois dépasser cela intégralement. Ne cherches plus ta place dans ce vieux monde, tu n’en n’a pas.  Chercher encore une place, c’est te créer de la souffrance, de la lassitude, du désespoir, c’est t’étouffer toi-même, car je le répète ce n’est pas ce que tu as à réaliser. Tu dois transcender ce monde pour accéder à la nouvelle ère. Tu dois te transcender toi-même. Fais le par le silence, le recueillement, fais grandir cette présence à toi-même. Ne te focalises sur rien d’autre, ni sur le temps, ni sur tes réalisations quotidiennes. Juste cet espace en ton cœur car c’est de là que viendra le génie. » 

Bénédictions,
Em.

Vivre sa spiritualité au quotidien


La spiritualité n’a rien avoir avec quelconque religion, c’est un processus que tout le monde est à même de mettre en place et d’installer peu à peu dans sa vie quotidienne. Ce processus qui inclus (ou non) des techniques de méditation, de relaxation, ou de libération est propre à chacun de nous et ne peut avoir de règles définies. Il peut être décrit comme notre capacité à nous reconnecter peu à peu à notre nature intérieure originelle (réconciliation) et qui est propre à l’ensemble du vivant. Il peut se caractériser par une reconnexion à soi, un dialogue intérieur renoué, une reconnexion à son intuition, à la force de vie, une reconnaissance. Peu importe les mots que nous employons. Il vise à créer intérieurement une sorte de fusion qui nous donne un sentiment de plénitude, de sérénité, de paix que nous appelons communément la confiance en soi. Cette fusion est inhérente à notre nature mais nous l’avons simplement oubliée. Ni l’école, ni la société actuelle ne nous apprends cela. Aussi, il faudra veiller adulte à entamer ce ‘travail ‘ si nous sentons que nous passons à côté de notre vie, où si nos peurs intérieures ont pris trop de place, nous empêchant de manifester la vie dont nous rêvons ou si elle nous maintiennent dans la souffrance.


Nous sommes des créateurs à l'image du créateur

Nous sommes des créateurs à l'image du créateur, nous pouvons tout faire, tout créer, tout manifester, tout matérialiser. Tout ce qui se manifeste ici sur Terre est une émanation de la source créatrice de toute vie, même ce qui est en apparence "mal" ou "mauvais" ou la manifestation de l'ombre. En ce sens, le mal ne peut exister, il est seulement un aspect de la manifestation Divine ayant été détournée par la personnalité humaine, dirigée par l'égo. C'est de toute façon valable comme toute expérience. Une fois que l'être humain aura suffisamment cheminé en lui même pour comprendre le but de sa présence sur terre et le caractère illimité de ses potentialités, il aura forcément en conscience, le désir de manifester l'harmonie dans sa vie et dans celle des autres.Il va devoir peu à peu se libérer de l'ensemble de ses limitations pour dévoiler la réalité qui est celle de tous les possibles. En effet, nous pouvons tout manifester. Tout. Lorsqu'un être humain entre-aperçoit cette vérité, il est confronté à un vide abyssal que représente la question: Qu'est-ce-que je veux vraiment ? Qu'est-ce que je veux manifester dans ma vie? 
Une fois dépassé la croyance en quelconque contrainte de temps et d'espace, de vie et de mort, l'aspect linéaire du temps ou toute considération matérielle; nous sommes face à une capacité éternelle de manifester tout ce que l'on souhaite, sans aucune limitation, je dis bien aucune. Chacun peut alors focaliser sur son objectif sans que cela n'enlève rien à personne. 
Mais afin de récupérer cette nature créatrice originelle consciente, il nous faut passer de nombreux paliers de conscience afin d'éclaircir chaque seconde un peu plus nos buts et nos désirs cachés derrières nos impulsions et nos intentions. Il serait absurde de reproduire les mêmes erreurs du passé et de retomber dans la manifestation créatrice drivée par l'égo inférieur.
Pourquoi tant de difficulté à manifester paix, amour, joie, harmonie, plénitude abondance, compassion, bonté? Car c'est bien cela dont il s'agit, c'est parvenir à imaginer un monde où les valeurs citées se matérialiseraient en expansion constante et éternelle. Le mental et l’Ego dans ce monde n'aurait définitivement plus leur place puisque nous sortons totalement du champs d'expression de la personnalité humaine. Nous nous plaçons alors dans un état de conscience qui est celui d'être ce que nous sommes. Le 'Faire' venant seconder 'l'être' dans son expression. Aussi, il nous faut substituer définitivement l'ensemble de nos rôles humains (père, mère, enfants, cadres, ouvrier, leader, chômeur, thérapeute, étudiant, sans abris....) et être bonté, compassion, amour, harmonie, abondance, lumière, plénitude. Une fois encore le mental ne sera pas du tout d'accord avec cette idée car il sent sa fin inéluctable en tant que capitaine de bord, 
Incarner la bonté, l'amour, la gratitude, la compassion, la plénitude, la paix, voilà notre véritable destination.Comment? En abandonnant consciemment tout désirs et toute attente émanant de la personnalité humaine. Choisir consciemment de mourir en tant que [ votre nom et prénom] afin d'incarner le Tout, Déchirer le voile qui vous maintient séparé de ce que vous regardez, observez, ou percevez afin de devenir ce que vous regardez - comprenez entrer en résonance avec - Choisir d'abandonner les vieux modes de fonctionnement, d'observation, d'interprétation et s'ouvrir à l'autre voie sans en comprendre toute la teneur. Apprendre à transmuter, réapprendre à être l'alchimiste que nous sommes. Dans cette réorganisation colossale de votre être aux yeux de votre mental-égo, il n'y a en réalité que la capacité à lâcher-prise, à s'abandonner au mouvement de la vie, à délaisser l'ensemble des attentes à se laisser le droit de couler en nous même dans la présence consciente de l'ici et maintenant. Familiarisés progressivement à cette présence attentive, bienveillante, nous pourrons commencer à ressentir l'essence de ce que nous sommes: de l'énergie, des particules de lumière, de l'ordre du Divin.

©Emilie Labourdette
Thérapeute énergéticienne
Vous pouvez partager ce texte en citant la source, et sans qu'il ne soit coupé. Merci.

Les montreurs de chemin...


Maintenez toute l’HUmanité dans l’amour Source de votre cœur
à chaque instant.
Élevez-vous vers ce Niveau supérieur de Nouvelle Lumière,
doucement, patiemment, humblement.
Laissela lumière transformer votre voyage. 
Laissez être ce qui est étrange, différent.
Laissez la lumière vous montrer ce qui est Maintenant.
Tout notre pouvoir est dans la Présence.
Soyez avec le Nouveau
et dans la Nouvelle conscience des autres autour de vous.
Remarquez ce qui est bien et partagez-le.

Article en entier sur

Page Energies Libres - Médias Alternatifs



Energies Libres est aussi une page d'information sur Facebook (accessible en mode public).
Nous relayons des informations sur tous les sujets: spiritualité, santé, recettes végétariennes, vie des animaux, environnement, afin de simplement faire réfléchir et réfléchir sur notre responsabilité d'êtres humains dans notre manière d'aborder tous les aspects de l'existence.
Comprenez bien que l'information et la connaissance vous aident à évoluer sur le plan de votre conscience et donc dans votre manière de vivre et de consommer et d'entrer en relation avec le vivant.
Le seul chemin qui importe est celui sur lequel vous êtes, la vérité vous appartiens. 
Rien n'est vrai, rien n'est faux. L'important est de trouver votre propre vérité. 
Bonne lecture et Bons Partages.




Votre vie doit Atteindre les autres.
Votre Joie, vos Bénédictions, votre Enthousiasme ne doivent pas être gardés en vous comme une Graine.
Ils doivent s'ouvrir comme une fleur et diffuser leur parfum sur Tout ce qui est.
Ainsi est la Vraie Compassion, le Réel Amour.
Partagez votre Lumière,
Partagez votre Danse Hors du Temps ...
✣ Osho

Les exercices et les méthodes (par Monique Mathieu)


Ici, sur Terre, allier le cœur à la raison est un exercice difficile, surtout lors de certains évènements pénibles à vivre. Pourtant c'est ce vers quoi nous devons aller, c'est à dire beaucoup plus de cœur dans nos réflexions, nos actions et notre vie. Pourriez-vous nous proposer des exercices qui rendraient la tâche plus aisée ?
« Vous, humains, qu'est-ce que vous aimez les exercices ! ...
Même s'il y a des difficultés dans votre vie, ce ne sont pas les exercices qui les résoudront  ! C'est le regard que vous aurez sur vos problèmes qui pourra les résorber ou tout du moins les rendre moins difficiles, c'est aussi le regard que vous aurez sur vous-même, sur la vie, sur les autres et sur les expériences de la vie !
Que pouvons-nous vous donner comme exercice, alors que la vie elle-même est un champ d'exercices permanent ? Bien sûr, nous pourrions vous donner une sorte de poudrede perlimpinpin et vous dire de faire ceci ou cela et qu'ensuite tout ira bien, mais ce n'est pas notre principe !.
Nous savons que certains marchands du temple (parce que nous les appelons ainsi) vendent de l'illusion, de l'irréalité, en vous faisant croire que si vous faites ceci ou autre chose tout va changer en vous, que tout ce sera plus facile. C'est de la poudre aux yeux !
Le vrai, le seul et le plus beau des exercices est de comprendre la vie, de comprendre les expériences, d'avoir un regard clair et de ne pas se révolter, bien au contraire d'accueillir la vie et toutes les expériences et de vous exercer à développer l'Amour en vous.

L'heure de l'unité



Mes chers amis, 

Comment vivez-vous ce qui se passe actuellement? Quelles sont les émotions qui vous habitent? Que ressentez-vous? Nous sommes entrés depuis les attentats du 13 Novembre dans une période cruciale où chacun doit regarder en lui-même ce qu'il s'y passe.
Afin que vous puissiez vivre ces bouleversements avec le plus de recul possible et utiliser surtout ces événements pour transcender vos peurs les plus profondes (car là se trouve la véritable signification et le véritable but de ce qui se passe), un travail personnel est maintenant devenu urgent et incontournable. Chacun d'entre nous a le devoir à présent de refondre son système de pensées et de croyances si celui-ci est vecteur de vibrations négatives, nocives, limitatrices ou destructrices. Nous devons créer la paix, générer la paix, incarner la paix et nous devons le faire ensemble et dès maintenant.

Si vous vous demandez ce que vous pouvez faire face à tout ce qu'il se passe actuellement, et je l'ai déjà énoncé dans l'article précédent Je choisis la Paix, voilà le conseil que je vous donne: trouvez la paix en vous même, désamorcez vos bombes intérieures, transmutez vos colères, votre haine, votre rage, en vibration de lumière et d'amour, en intention pure et désintéressée, faite la paix avec vous même dès que possible et à chaque seconde de votre journée!
Oui, cela paraît simple et naïf et face à cette réponse le mental va répondre: "Quoi, c'est tout?" Alors je répondrais "Oui, c'est tout". C'est tout mais c'est un travail colossal en réalité qui nécessite du courage, de la détermination, de la volonté.

Etes-vous prêt à faire ce travail ? C'est aussi la question que vous devez vous poser. 
Mettez tout en oeuvre pour vous guérir. TOUT. Que votre guérison devienne le moteur de votre vie.

Lorsque j'ai commencé ce travail intérieur personnel, je n'ai cessé de me poser ces questions, à chaque fois qu'une situation difficile intervenait dans ma vie je me demandais:
Quel degré de violence ai-je en moi? quel degré de haine ? quel degré d'intolérance? Quel degré de colère, de peur, d'insécurité? Qu'est-ce qui en moi à crée cette situation? Ainsi j'ai cheminé sans interruption vers un peu plus de paix intérieure chaque jour, un peu plus de confiance et d'amour. Parfois quand je ressentais certaines émotions ou sentiments négatifs, je ne voulais pas l'accepter ou le reconnaître, ce qui créait encore plus de souffrance en moi, encore plus de colère ou de frustration. Quand mes intentions n'étaient pas forcément positives, je ne voulais pas toujours le reconnaître non plus. Ainsi, j'ai du gagner en humilité peu à peu, pour accepter mes zones d'ombres. 
C'est ainsi que le chemin du mental au cœur se matérialise, s'ouvre à nous.
Cette palette d'émotions négatives que nous connaissons tous est acceptable et nous avons le droit de les ressentir. C'est d'ailleurs ce qui faisait jusqu'à présent notre humanité, créant ainsi la réalité duelle dans laquelle nous vivons. 

Mais cette réalité doit changer, elle doit changer à grande échelle, elle doit changer maintenant. Oui, car c'est l'heure de l'unité.
Et l'unité renaîtra avec ou sans nous.

Ce changement vers l'unité ne me fais pas peur personnellement car j'ai pris conscience et accepté que j'étais incarnée pour vivre cela et vivre ce changement me renvois une joie immense à présent, même si cela doit passer par des événements tragiques. J'ai moi aussi perdu des êtres aimés dans des configurations dramatiques, j'ai moi aussi été très en colère, désemparée, écœurée. Mais l'heure n'est plus à l'expression de notre drame intérieur. L'heure est à l'expression de notre grandeur intérieure, notre force de rayonnement, notre capacité à aimer de manière inconditionnelle. 

Nous nous sommes incarnés tous ensembles dans cette période si particulière, et nous avons fais ce choix ! Sur le plan de notre âme tout est déjà prévu. Mais notre incarnation terrestre a des lois qu'on ne peut changer, Celle du libre arbitre par exemple. Nous avons le Choix et c'est un pouvoir extraordinaire qui nécessite toute notre responsabilité face à la vie.

Plus rien ne sera comme avant désormais, et sachez que tous les événements à venir ne seront que l'onde de la pierre que nous aurons jetée dans l'océan universel, ici et maintenant, tout ne sera que la manifestation de nos intentions. Je fais le souhait que nous parvenions à manifester des intentions les plus pures, les plus aimantes, les plus respectueuses, pour notre terre et nos cœurs d'être humains en pleine ascension.

Mon accompagnement auprès de vous se poursuis, et je reste présente pour vous aider à avancer vers cette paix intérieure que je souhaite proche pour vous. 
Vous pouvez me faire part de vos témoignages, de vos ressentis.

De tout coeur,
Emilie Labourdette
Thérapeute énergéticienne

©Vous pouvez partager ce texte en citant la source, et sans qu'il ne soit coupé.


Je choisis la PAIX.

"J'ai vu les images, j'ai vu le sang, j'ai vu les corps sur le sol, les corps déchiquetés de ces enfants, j'ai vu la terreur dans les yeux, les larmes, le désespoir des familles, la photo des disparus. J'ai entendu le son des kalachnikovs, le bruit des bombes, les cris des gens, comme si j'avais été là moi aussi ce jour là, pour ressentir la peur me traverser. Je suis allé cherché les vidéos, les images, pour ne pas fuir la réalité dans laquelle nous sommes, pour me confronter, m'informer.
A Beyrouth, à Paris, au Congo, en Syrie, partout où le monde a tremblé, où le monde tremble, j'ai observé, j'ai pleuré, j'ai demandé pardon.
Je n'ai pas réprimé ma colère et mon indignation, je n'ai rien retenu.
Il s'est passé quelque chose de vraiment puissant au travers des ces événements. Quelque chose qu'il nous faut saisir individuellement, intimement. Quelque chose qui nous est murmuré dans le silence de nos cœurs meurtris. Voici ce qui a émergé du mien.
Maintenant et pour une durée illimitée, je prierai chaque jour que la vie m'offrira et je le ferai ainsi.
« Je demande que tout sentiment de haine, de violence, de peur, soit transmuté en vibration de lumière et d'amour, de paix et de joie, ici et maintenant, dans toutes les directions du temps et dans toutes les dimensions de mon être, et ce pour l'éternité. »
Je le ferais chaque fois que je me sentirai énervée, perturbée, agacée. Chaque fois que la tristesse m'envahiras, que la peur m'envahiras dans tous les domaines de ma vie, dans tout ce que me renverra le monde extérieur. Et pour les autres, ceux qui n'en sont pas là, ceux qui ne sont pas prêts, j'essaierai de prendre un peu de leur colère, un peu de leur peine et de faire de même. Je le ferais dans le silence le plus absolu de mon cœur jusqu'à ce qu'un jour la terre s'éveille sous le soleil étincelant d'un monde en paix."

Vous pouvez partager ce texte en citant la source, sans qu'il ne soit coupé.Merci
© Emilie Labourdette

Le chemin dans le chaos

Zdzislaw Beksinski15Par le Passeur.
Voici venu le moment où notre centrage – entendez par là notre capacité à demeurer au centre de nous en conscience de qui nous sommes – va devoir faire ses preuves.
L’extérieur reflète bien les divisions intérieures. Ce qui se met en place dans la manipulation des foules, soigneusement planifié depuis très longtemps, est arrivé dans une nouvelle phase de déstabilisation qui amène dans un premier temps l’être dans un état de réactivité émotionnelle. A ce stade, par pure identification, un egrégore puissant est créé qui nourrit les êtres qui l’ont voulu au plus haut niveau. Ceux nombreux qui s’identifient un peu partout aujourd’hui savent-ils vraiment ce à quoi ils s’identifient en brandissant une pancarte commune ? Les évènements qui se succèderont auront pour objectif d’attiser la division – donc le sentiment de séparation – jusqu’à la haine. A cet ultime stade, l’être touche inconsciemment au désespoir du sentiment de séparation et cherche alors à adhérer au groupe qui le sécurisera. C’est là que le nouvel ordre tant attendu par ceux qui l’ont fomenté pourra se mettre en place avec le soutien ignorant du plus grand nombre. L’adhésion ou la non adhésion au groupe déterminera notre liberté.
J’ai parlé il y a quelques années (déjà…) du chas de l’aiguille par lequel nous sommes en train de nous faufiler. Que ce chas est étroit… C’est une sacrée cure d’amaigrissement de l’égo qu’il nous a fallu tous entreprendre. Pour autant, n’oublions pas que l’égo est une baudruche multivalves toujours prompte à se regonfler par là où on l’attend le moins (voir ici). Nous qui avons entrepris de nous libérer devons nous revisiter en profondeur maintes fois et toujours sous les angles inédits que notre Soi supérieur nous propose au quotidien. Tel est le chemin de la connaissance de Soi. Je devrais dire, tel est LE chemin. Il n’y en finalement pas d’autre que celui de la connaissance de Soi, car là tout se trouve, là tout se révèle, là s’offre la vision éclairée de toute chose, là se découvre voile après voile le sens de l’unité et l’illusion de la séparation.

Parce que finalement nous ignorons qui nous sommes réellement alors que nos peurs nous séparent, nous nous identifions toujours à quelque chose dont nous épousons la cause et nourrissons la croyance  par notre adhésion. Nous ne pouvons au mieux que nous défaire de ces peaux que nous revêtons, au fur et à mesure d’une meilleure connaissance de nous. Ce qui implique donc d’avancer non à travers de nouvelles identifications qui se présenteraient sur le chemin – et il va s’en présenter encore –  mais en nous dépouillant pour n’être qu’un observateur lucide et attentif qui nourrit sa maîtrise non par la recherche extérieure à laquelle il s’identifierait encore, mais dans l’espace intime de son être où l’amour de toute chose réside. Là il peut véritablement agir en conscience, si cela lui est demandé ou si cela naît d’un plaisir nourrissant pour son âme. Être dans ce monde mais pas de ce monde.


Répondre par l'Amour aux événements actuels


Pensée du jour

Les conditions extérieures de votre vie importent peu, si vous voulez vous libérer de votre souffrance et changer les circonstances extérieures de votre existence, vous devez entrer en vous et accepter de ressentir ce que vous ressentez, accepter d'accueillir vos états intérieurs du moment, vous laisser aller dans ce flux émotionnel, vous abandonner. C'est dans cet espace qui se résume à une inspiration et une expiration que vous pouvez être l'alchimiste qui transforme la peur en amour.
© Réconciliation, ouvrir sa conscience à ce qui est déjà là. Emilie Labourdette.

L'autoguérison est une autorisation que l'on se donne



Quelqu’un nous a récemment demandé : « Y a-t-il une quelconque limite à la capacité du corps à se guérir ? » À quoi nous avons répondu : « Aucune autre que celle de la croyance que vous entretenez. » Il a ajouté : « Alors, pourquoi les gens ne font-ils pas repousser leurs membres ? » À quoi nous avons répondu : « Parce que personne ne croit en être capable. »

Travailler sur soi



Travailler sur soi permet de devenir conscient et acteur de sa vie, de toucher du doigt la mécanique de l’univers.

Plus on cherche et moins on sait ! Mais plus on cherche et plus on RESSENT.
Pas d’autre choix donc que d’accepter de ressentir la vie en nous : que ce soit par la souffrance ou  par la joie.

Travailler sur soi permet de réaliser le sens véritable de la vie qui est le service : faire le bien, créer le bonheur d’autrui. L’expérience nous aide à comprendre comment nous améliorer en ce sens, incarner ce sens. Travailler sur soi ouvre des portes dont nous n’avions jamais remarqué l’existence. C’est comme si un nouveau monde se matérialisait au fur et à mesure de notre avancée.C’est un rythme personnel, une courbe qui fluctue selon notre volonté, nos choix, notre détermination. C'est ouvrir les bras à la mouvance et à l 'impermanence. C'est larguer les amarres du mental pour naviguer sur les flots de la vie au rythme des impulsions de notre cœur.

Travailler sur soi n’enlève pas la tristesse, les difficultés, les échecs, les erreurs. 
Que l’on soit sur ce chemin depuis 1 mois, 1 an ou 10 ans, l’expérience humaine est difficile de part la responsabilité et le pouvoir que nous avons et dont nous ignorons les réelles possibilités et conséquences. De part nos limitations encore présentes, nos peurs intrinsèques. Et c'est aussi la raison de notre présence ici.
Plus nous devenons conscients et acteurs conscients plus c’est difficile d’être le témoin du monde dans lequel nous vivons. Mais plus grandes sont les joies, les sensations de bénédictions, de gratitude. Plus nous sommes poussés à créer du changement, à être au service de la vie. A percer le voile de l'illusion du bien et du mal.

Travailler sur soi, c’est gravir les marches d’un escalier sans fin, c’est nous qui décidons : si nous voulons monter ou descendre, ou simplement rester là. 
Accroître l’expression de sa lumière intérieure n’enlève pas immédiatement les ombres et les démons qui nous habitent. Ces ombres que nous portons tous et qui s’expriment dans le monde actuel.
Ces ombres que nous devons accueillir, accepter, éclairer, conscientiser.
Cette mémoire commune avec ses aspects les plus abjectes.  Il est de notre responsabilité de l'assumer et de la transmuter. Et plus nous y travaillons et plus nous allons en profondeur éclairer les méandres.

Personne ne nous donnera de médaille ou de récompense si nous entreprenons un travail sur nous même. Ni Dieu ni personne ne viendra nous serrer la main et nous dire « félicitation, quel chemin tu as fait ! ». Aussi nous sommes seul juge face à nos choix. La vraie reconnaissance est celle que nous nous donnons. Le pardon que nous nous accordons. Les défis que nous nous lançons. C'est un chemin d'humilité, de silence intérieur.

Ce monde qui nous fait peur, qui nous agresse, qui nous fait tourner la tête nous l’avons tous construit, ensemble, Il est l’expression de ce que nous pensons, faisons, disons, imaginons. 
L’intention précédant chaque geste ou chaque attitude, qui nourrit chaque relation, chaque décision cette intention là est cruciale.
Travailler sur soi permet de reconnaître l'ensemble de nos intentions et de ce qui est sous-jacent derrière chacune de nos décisions, chacune de nos guidances. 
L’enjeu alors sera de reconnaître que nous n'avons pas toujours des pensées charitables. Parfois égoïstes ou haineuses, manipulatrices, perverses bref que nous n'avons pas toujours de bonnes intentions...

Travailler sur soi est un chemin qui n’a pas d’arrivée, c’est une quête sans fin qui s’arrête où l’on veut, quand on veut,  mais qui ne s’arrête jamais en réalité tant les niveaux sont infinis.

Lorsqu'on commence, on ne peut plus revenir en arrière ou oublier ce dont on a prit conscience. Toute prise de conscience faite est acquise pour toujours, ici et maintenant et dans toutes les directions du temps, sur tous les plans de notre être. Toute partie de notre esprit qui s’éclaire l’est pour toujours ainsi notre âme retrouve peu à peu son espace d'expression.

Le travail sur soi est exigeant. Prenant. Déroutant.Difficile mais incroyablement bénéfique à un niveau personnel mais également sur l'échelle de l'humanité entière. Grâce à vous, le monde change même si vous ne vous en rendez pas compte.

Le travail sur soi est donc vecteur du changement que nous voulons tous. Il nous permet d'avancer pas à pas en éclairant notre route de plus en plus intensément, en nous délestant des vieilles mémoires, des vieilles peurs qui nous empêchent d'atteindre la rive de l'expression totale complète et fondamentale de notre âme lumière.

Travailler sur soi est la seule option qui nous est donné pour changer ce monde et son expression.

Travailler sur soi permet de ressentir  ce que tout le monde cherche à ressentir : la paix, le bonheur et la plénitude.Avez-vous déjà ressenti cela ? Ce que procure le bonheur de rendre quelqu’un heureux sans rien attendre. Cette vibration subtile, frémissante, paisible et enthousiasmante à la fois, qui ne dure pas et qui pourtant reste comme une empreinte indélébile. Comme une sensation de connu, de complétude, de réalisation.

La travail sur soi est la clé car il est CONSCIENCE.
Vous êtes né pour ça, vous êtes venus pour ça.

De tout coeur,

Em.
http://energies-libres.blogspot.fr/


Nous serons tous libres ensembles ou nous sombrerons ensembles.



Ta liberté nourrit ma liberté.
Ton bonheur nourrit mon bonheur.

Quand TU ES, JE SUIS.
car nous sommes UN.



Comprendre que mon épanouissement, mon bonheur, ma liberté passe par la liberté de tous les êtres qui gravitent autour de moi et qui sont acteurs de près ou de loin dans ma vie.

Comprendre que chaque jugement, réaction égotique,colère,rejet, violence est une porte fermée en moi qui fait barrage à ma propre liberté, qui fait obstacle à l’expression de ce que je suis. 
Je me cogne à cette porte et c'est ce qui me rend malheureux(se), ce qui me fait souffrir, ce qui me fait réagir, ce qui me fait me sentir séparé(e) du tout. 

Comprendre qu’il n’y a que moi qui peut choisir d’ouvrir cette porte ou de la laisser fermée.

Comprendre que je choisis de dire MERCI à l'autre de me permettre d'ouvrir la porte en me la montrant, ou que je choisis de lui dire "merde" et de laisser porte close. 
Je choisis ainsi d'être libre ou de souffrir.

Comprendre que l’autre est ma création. Il est une forme-pensée que j’ai matérialisée dans ma vie pour prendre conscience de mon propre enfermement, pour que je puisse me voir à travers lui et avoir la chance de me libérer de mes propres pensées involutives. 

Comprendre que tout ce mécanisme a pour seul et unique but de m'amener à m'aimer dans ma totalité et à me reconnaître dans ma totalité, dans JE SUIS.

Comprendre que j’ai crée cette mère pour réaliser à quel point je rejette cette partie de moi-même qu’elle me renvoie et que je ne sais expliquer. Prendre conscience à quel point je déteste cette parcelle en moi, et combien je dois laisser le pardon s’écouler en moi et pour moi-même.

Comprendre que j’ai créé ce père pour réaliser combien je me suis abandonnée et ainsi pouvoir me retrouver et m’aimer à nouveau.

Comprendre que j’ai créé ce voisin irrespectueux et bruyant pour voir le manque de respect que j’ai pour moi-même, et combien je m’agresse moi même.

Comprendre que j'ai créé...............................................

Comprendre qu’il n’y a que moi-même que je dois pardonner pour avoir créé cette réalité qui me fait tant souffrir, pour avoir créer cette prison dans laquelle je vis, nous vivons.

Comprendre que nous nous créons les uns les autres pour nous sauver les uns les autres.

Comprendre qu’il n’y a qu’en m’écoutant à chaque instant que je peux accéder à ce que je suis, à ma pure expression qui est Amour.

Comprendre que ma liberté est la tienne.
Comprendre que mon bonheur est ton bonheur
Comprendre que nous serons tous libres ensemble ou que nous sombrerons ensemble.
Comprendre que le nouveau monde est celui de l'expression de JE SUIS.

Que choisissez-vous?

De tout coeur,
Emilie Labourdette
Thérapeute énergéticienne

©Vous pouvez partager ce texte en citant la source, et sans qu'il ne soit coupé. Merci.

L’importance de l’alimentation dans le processus d’évolution.


Peut-être avez-vous l'impression de stagner malgré votre investissement personnel et votre désir de vous « alléger » en terme de bagages émotionnels, karmiques, familiaux, etc. Vous consultez des thérapeutes, lisez des livres, mangez « bio » ou faites « attention » mais non, vous vous maintenez quand même dans une prison intérieure et un mal être palpable. Peut-être vous ne comprenez pas pourquoi vous ne parvenez pas à passer le cap suivant. Il y a des paliers que vous ne pourrez pas atteindre si vous ne changez pas vos habitudes alimentaires. Quand je parle d'alimentation, c'est TOUT ce qui alimente votre être et le nourrit. 


  • Le type de nourriture (cru, cuit, cuisiné maison ou plats minute, miam industriel, fast-food)
  • La qualité de l'eau.
  • Le lieu de vie, le cadre de vie.
  • L'activité principale que l'on exerce et nos motivations à le faire.
  • Les pensées, le « petit vélo », les projets que l'on nourrit, les MOTS que l'on emploi.
  • L'entourage, le relationnel, les partenaires de vie, l'amour dans votre vie.
  • Les passions, hobbies, habitudes en tout genre.
  • Type de Musique écoutée, type de films regardés, jeux vidéos, Télé : tout ce dont on s'imprègne quotidiennement.
  • Le degré de connexion à la nature : un peu ? Beaucoup ? À la folie ? Pas du tout ?
  • Le rapport à notre corps :mouvement dans notre corps, la respiration, la relaxation, ce qu'on fait pour se faire du bien (massages? Sport?).
Tout compte. TOUT ! Et tout est valable car nous sommes tous différents, c'est à vous de trouver l'alimentation qui vous convient et qui vous aidera à rester dans un processus évolutif où vous vous sentez MERVEILLEUSEMENT BIEN, bref qui soit en harmonie vibratoire.
Ce qui compte surtout, c'est que vous ressentiez ce qui se passe en vous afin de choisir consciemment votre alimentation quotidienne.
Plus on avance dans son évolution et plus on « s’allège », guidé par le désir de s'épurer, d'aller à l'essentiel, de se retrouver. Aussi, notre taux vibratoire augmente progressivement.
Si nous ingérons des aliments (ou de la nourriture) basse fréquence (alimentation industrielle, viande (vibrations de souffrance et de mort), plats cuisinés (additifs, conservateurs, excipients), films d'horreurs ou sanglants, drames, entourage malsain, manipulateurs, vampires énergétiques, relations toxiques) nous baissons à nouveau nos fréquences, et tout le chemin parcouru devient alors nul.

Intégrer les émotions perturbatrices pour s'en libérer


Pour tout ceux qui veulent avancer sur le chemin de la paix intérieure et de la conscience, une petit mise à jour de l'exercice d'intégration émotionnelle que vous trouverez en lien direct.
Plus que jamais nous avons besoin de nous apaiser émotionnellement afin de ne plus réagir mais répondre calmement à la vie et à ses challenges.
En ce moment, beaucoup de peurs, doutes, stress, angoisses remontent. Vieilles réminiscences du passé ou nouveaux défis, nous avons absolument besoin de nous rendre libre de nos pensées et de nos émotions perturbatrices afin de nous reconnecter à notre cœur.
La clé qui ouvre la porte d'un nouveau monde est dans notre coeur à tous, et on va nous pousser de plus en plus à la trouver car c'est maintenant urgent.
Pour trouver la clé, il faut se rendre libre. Ce processus vous y invite.
De tout cœur, 

Intégration émotionnelle et dissolution des mémoires en Pdf



Les séances à distance



« Lorsqu'un thérapeute pratique un soin à distance et s'il est pur dans ses intentions, il s'unit aux multidimensionnalités de l'être qu'il désire aider, et non « soigner » 
extrait ducielalaterre.org, monique mathieu

Beaucoup se demande comment "marchent" les soins à distance. En fait, il importe peu d'être dans la même pièce ou à 1000 km. Le processus est quasiment le même, il y a une intention de la part du magnétiseur et une volonté de recevoir de l'aide de la part de la personne. Bien sûr, la connexion physique favorise le contact ainsi que le dialogue qui est assez important durant la séance et libérateur. En revanche, face à une urgence ou une impossibilité de venir physiquement, la séance à distance va fournir un résultat aussi efficace qu'en direct. 


Une séance à distance s'adresse à tout le monde  (adultes et enfants), il n'y a la rien de magique, d'ésotérique ou de bizarre. Cela met simplement en évidence notre nature énergétique et le fait que le temps et l'espace n'ont aucune réalité. Cela met également en évidence combien notre pensée et notre intention, lorsqu'elles sont bien orientées, peuvent créer des effets positifs. Le soin a distance formalise ce que nous faisons tout le temps c'est-à-dire créer par la pensée et l'intention, dans ce cas précis: apporter une aide spécifique à quelqu'un. Ne cherchez pas à savoir si "ça marche" ou pas. Oui, les soins à distance fonctionnent car c'est l'expression de la réalité énergétique dans laquelle nous sommes. Tout est énergie dans ce monde ! TOUT. Et tout change au rythme de nos pensées, de nos émotions, de nos intentions, de nos vibrations. 
Tout est mouvant, rien n'est figé, tout fluctue. Le temps n'est pas linéaire, les distances ne sont pas problématiques ou limitatives. Rien n'est limité, pas même vous.

Je me suis rendue compte que le soin à distance est très efficace et très libérateur pour les personnes qui ont tendance à beaucoup mentaliser leur démarche et à toujours vouloir comprendre ce qui se cache derrière leurs "problèmes". Nous sommes entrés dans une période qui est un vrai "rouleau compresseur " sur le plan des énergies. Que vous en ayez conscience ou pas, que vous ayez des ressentis ou non, la réalité est que mois après mois nous intégrons des énergies de plus en plus fortes. Pour en témoigner la résonance de Schumann est le meilleur exemple puisqu'elle a atteint une fréquence de 16,5 hertz alors qu'elle était à 7,8 il y a quelques années. La terre change de fréquence et nous aussi. 

L'adaptation à ce phénomène est propre à chacun et très personnel à vivre. Certains signes en revanche sont similaires chez de nombreuses personnes : douleurs physiques, sommeil perturbé, des vieilles peurs qui remontent, des angoisses inexpliquées, un relationnel perturbé, des envies de changer d'emploi, déménager, remise en question dans la vie de couple ou dans tous les domaines de sa vie, une lassitude, l'impression de ne plus être à sa place, de la fatigue, maux de tête, mal au cœur..Ce sont des manifestations de ce changement planétaire. Nous ne pouvons pas passer au travers de ce changement. Tout cela n'est pas expliqué dans les médias ou à l'école mais ce changement est en route depuis de nombreuses années et il s'accélère.  

Pour celui qui veut utiliser cette période pour se libérer de vieilles mémoires, de liens karmiques néfastes, de douleurs enfouies, en gros de toutes les vielles casseroles que transportent votre âme, c'est une époque formidable pour le faire. D'ailleurs, si vous ne le faites pas l'oppression de ce qui vous hante intérieurement va se faire de plus en plus forte. 

Que pouvez-vous attendre d'un soin à distance ( comme en direct):

- du changement !
- de la fatigue
- des douleurs physiques, des pleurs, des remontées en tout genre : normal ça sort!
- des prises de conscience
- des prises de position plus évidentes.
- des choix éclairés
- le sentiment de se retrouver, d'avoir plus conscience de soi même et confiance en la vie. 
- une plus grande acceptation
- du lâcher prise, ouf.
- sensation d'être léger
- le sourire. 

Pendant ce processus, je vous accompagne. Je privilégie les échanges écrits qui peuvent être une trace de votre évolution. 

Intéressé(e) ? cliquez ici

Emilie Labourdette